Le syndrome des ovaires polykystiques : SOPK

Pour commencer, petit cap sur les ovaires !!! Organes indispensables pour concevoir un mini nous ! Parfois certaines femmes ont les ovaires un peu paresseux (comme les miens). Je ne vais pas vous faire un cours d’anatomie sur la reproduction mais ça me tenais a coeur de vous parler du syndrome des ovaires polykistiques avant d’avancer sur les rubriques grossesses.

*Commençons par une définition : Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), est un trouble hormonal qui touche entre six et dix pour cent des femmes. Les symptômes commencent souvent dès le début du cycle menstruel, mais parfois ils apparaissent une fois que la femme a atteint la vingtaine ou la trentaine. Le SOPK se caractérise par une augmentation inhabituelle de la production d’androgènes (hormones mâles) dans les ovaires, ce qui perturbe la production d’ovules. Au lieu d’être libérés au moment de l’ovulation, les ovules se transforment en kystes, de petites poches remplies de liquide. Ces kystes s’accumulent dans les ovaires et augmentent parfois de volume.

Il existe plusieurs conséquences au SOPK notamment l’infertilité et un risque plus élevé de fausse couche. C’est pour cela qu’il me semble important d’avoir un gynécologue attentif car cette pathologie est parfois mal comprise et difficile a vivre notamment lors d’un désir d’enfant.

Pas de panique, SOPK ne rime pas avec stérilité & j’en suis la preuve vivante ^^

images-2

Des bisous les chouchous … ❤

Publicités

Une réflexion sur “Le syndrome des ovaires polykystiques : SOPK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s